Accompagnement > Onco-psychologues

Les psychologues prennent le relais dès que le besoin se fait sentir

« Si le patient peut être orienté vers nous par les soignants, c’est lui qui doit faire la démarche de nous consulter. Nous sommes à la disposition du patient et c’est à lui de nous emmener où il le souhaite.

Au-delà de les accompagner dans leur maladie, nous les aidons aussi à continuer à jouer leur rôle de conjoint et de parent. Enfin, nous assurons une présence auprès des familles même après le décès du patient : la porte est toujours laissée ouverte ».

Lylyana Zivkovic et Marie-Amélie Sekfali sont les deux psychologues cliniciennes du service. Partie intégrante du parcours de soins du patient souffrant d'un cancer, la prise en charge psychologique peut intervenir dès l'annonce du diagnostic, pendant la phase active des traitements mais aussi après la fin des traitements, quel qu'en soit le motif. A tout moment, le patient, mais aussi ses proches, peuvent solliciter un entretien. La démarche doit être volontaire, même si le patient a été préalablement conseillé par un membre de l'équipe soignante. L'entretien avec la psychologue est ensuite évidemment singulier, chaque personne abordant la maladie à travers son vécu, ses représentations, son environnement familial et social et ses émotions propres. D'où l'importance de l'abord psychologique.

Téléphones :
Marie-Amélie Sekfali : 01 49 28 29 87
Lylyana Zivkovic : 01 49 28 33 04