Un hôpital de semaine pour répondre au mieux aux besoins des patients

Dans le parcours de soins du patient souffrant d'un cancer, il s'avère parfois que la prise en charge en hôpital de jour soit impossible sans nécessiter néanmoins une hospitalisation traditionnelle. L'hôpital de semaine (HdS) est alors la structure adéquate, qui est localisée au rez-de-chaussée du batiment Moïana. Les patients sont hospitalisés entre 1 et 5 jours, l'hôpital de semaine étant ouvert du lundi matin 9h au vendredi après-midi 17h. Une hospitalisation en HdS peut être nécessaire si le traitement nécessite un mode d'administration ou une surveillance continue ou si le patient est trop fatigué pour se déplacer tous les jours à l'hôpital pour suivre une cure. De la même façon, dans le cadre d'un bilan complet, une hospitalisation en HdS peut être proposée afin d'éviter au malade des allers-retours. La secrétaire organise tous les rendez-vous . « En HdS, nous avons également plus de temps pour les soins de support. Les patients peuvent rencontrer la diététicienne, les infirmières de coordination, les psychologues, la socio-esthéticienne, etc…»

Parallèlement à cette activité de soins courants, 4 des 15 lits de l'HdS sont dédiés à la recherche clinique et plus particulièrement aux phases précoces. « Deux infirmières de recherche clinique peuvent être amenées à intervenir auprès des patients traités dans le cadre d'un essai thérapeutique. Ceux-ci peuvent venir de la France entière. Les protocoles nécessitent un suivi assez rapproché avec parfois des prélèvements biologiques fréquents. »

Dr Chantal Dreyer et Daniel Lopez-Trabada, Oncologues médicaux et Responsables de l'hôpital de semaine (rez de chaussée)