Spécificités > Oncogériatrie

Par souci de développer des traitements contre le cancer adaptés à tous les patients, le service a développé depuis 2009 une prise en charge pour certains patients de plus de 75 ans, initialement sous forme d’une consultation pluridisciplinaire et depuis 2014 avec l’ajout d’un hôpital de jour dédié. Tout praticien (médecin traitant ou spécialiste) peut faire appel à notre équipe.
Elle se compose : d’oncologues ,d’une gériatre , d’une psychologue, d’une assistante sociale , d’une diététicienne
Les patients sont vus par l’ensemble des membres de l’équipe fin d’évaluer leurs besoins et pouvoir décider au mieux de leur prise en charge. A ce titre, une réunion de concertation pluridisciplinaire spécifique est mise en place, ou s’associe un anesthésiste et un chirurgien viscéral. Les infirmières de coordination du service et de l’hospitalisation à domicile participent également, de façon à assurer la programmation des traitements et le suivi à domicile. Le centre travaille en collaboration avec l’unité de coordination en oncogériatrie.

Comment définir l'oncogériatrie ?
Pour Daniel Lopez Trabada Ataz, c'est finalement assez simple : « il s'agit de prendre en charge le cancer mais également de prendre en compte les comorbidités liées à l'âge (autres maladies sans lien avec le cancer dont peut souffrir une personne) et l'environnement social. La nutrition et la psychologie en sont uns des aspects très importants. » Comme tous les patients du service, les malades les plus âgés ont une prise en charge optimale, incluant l'intervention d'une infirmière de coordination et de l'équipe des soins de support et de l'intervention d'un gériatre, le Dr G Cosqueric. Se pose la question de savoir si le traitement anticancéreux envisagé est approprié pour le patient en fonction de son état général, des co-morbidités et de son âge. « Nous disposons de tous les outils et échelles d'oncogériatrie validés, précise Daniel Lopez Trabada Ataz. A partir de cette évaluation oncogériatrique, nous discutons avec les gériatres de l'hôpital sur le traitement le plus adéquat. Il s'agit d'adapter la prise en charge à l'état du malade, en fonction de sa physiologie. Par ailleurs, en oncogériatrie, l'approche médico-sociale est très importante, le support familial est souvent plus que nécessaire. Il est important, après avoir fait le point avec le patient et avec sa famille, de prendre une décision. »

Référent oncogériatrie : Dr Daniel LOPEZ-TRABADA
Gériatre : Dr Gaëlle COSQUERIC