Un centre expert pour une prise en charge de qualité et de proximité

Etre tout à la fois un service de pointe très spécialisé reconnu internationalement et offrir aux patients souffrant de cancer une prise en charge globale de proximité et de qualité, c'est l'objectif et la caractéristique du service d'oncologie médicale de l'hôpital Saint-Antoine. Orienté vers la prise en charge des patients avec un cancer digestif et de l'ovaire, le service reste polyvalent , susceptible d'accueillir tout patient avec un cancer. La prise en charge est pensée et structurée de façon à éviter au maximum les hospitalisations. L'ambulatoire est toujours privilégié , grâce notamment à un hôpital de jour performant et à un Pôle anticancéreux oraux innovant.

Pour la première fois en France, un suivi spécifique des patients traités par anticancéreux oraux, validé par la Haute Autorité de Santé, a été mis en place, avec des infirmières spécialement formées.

Une équipe multidisciplinaire pour prendre soin des patients
Notre équipe travaille, conformément au Plan Cancer, dans la multidisciplinarité des compétences (réunion de concertation pluridisciplinaire). En hospitalisation de jour ou en hospitalisation conventionnelle, le service se distingue par une prise en charge personnalisée : chaque patient est suivi par un médecin référent , interlocuteur privilégié, décisionnaire pour toutes les phases importantes du traitement et du suivi. L'équipe met ainsi l'accent sur une approche humaine de la cancérologie , où les relations et la communication entre patients et corps médical sont une composante essentielle de la prise en charge. Après chaque consultation, le patient reçoit le compte rendu de sa consultation , qui est aussi, en temps réel, adressé aux médecins désignés par le patient. Après avoir vu son médecin référent, chaque patient revoit en consultation une infirmière de coordination qui planifie et reformule les explications de sa prise en charge.

Tout est mis en œuvre pour donner au patient toutes les chances de guérir. La prise en charge est celle d'une équipe composée de nombreux corps de métier qui sont complémentaires dans la prise en charge globale du patient (médecins oncologues et gastro-entérologues, spécialistes en oncogériatrie et en oncogénétique, médecin de la douleur, cadre de santé, infirmières, aides soignantes, psychologues, socio-esthéticienne, diététiciennes, assistante sociale, kinésithérapeute, etc…), cinq internes spécialistes complètent l'équipe médicale.

Un maillage intra et inter-établissement
Au sein de l'hôpital, l'oncologie médicale est intégré dans le Pôle digestif (chef de pôle : Pr M Beaussier) qui regroupe l'ensemble des services spécialisés dans les pathologies du tube digestif : chirurgie digestive et hépatobiliaire (Pr E Tiret), gastro-entérologie (Pr L Beaugerie) et endoscopie digestive (Pr P Marteau), hépatologie (Pr O Chazoulière), anesthésie-réanimation (Pr M Beaussier). La plate-forme d'endoscopie assure les urgences d'endoscopie pour l'ensemble de l'Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (APHP). Au-delà du pôle, selon les besoins des patients, les différents services spécialisés de l'hôpital peuvent être sollicités. A commencer par les urgences qui permettent un accueil 24h/24.

Quant au « plateau technique » de l'hôpital (radiologie et radiologie interventionnelle, anatomopathologie avec la plateforme de biologie moléculaire, pharmacie et laboratoires de biologie, etc.), il est lui aussi un acteur-clé, assurant aux patients de Saint-Antoine une prise en charge globale. Tous les bilans biologiques, radiologiques et les examens complémentaires peuvent être organisés par les secrétaires et infirmières du service. Ainsi l'ensemble des examens nécessaires à la mise en route et au suivi du traitement, pourra être réalisé en hôpital de jour en évitant de faire revenir le patient plusieurs fois.

A un échelon plus large, Saint-Antoine fait partie du Groupe Hospitalier de l'Est Parisien qui regroupe les hôpitaux Saint-Antoine mais aussi Rothschild, Trousseau - La Roche-Guyon et Tenon. Les patients du service de Saint-Antoine ont donc accès à l'ensemble des spécialités médicales et chirurgicales nécessaires à une prise en charge optimale ; à titre d'exemple la radiothérapie (Pr E Touboul et Dr F Huguet), la chirurgie thoracique (Pr J Assouad et Dr D Debrosse) et l'urologie (Pr O Cussenot) sont assurées par l'hôpital Tenon.

Un réseau de recherche optimal
La prise en charge optimale du patient passe par une recherche clinique performante avec un bénéfice direct pour le malade. Les médecins du service sont très engagés dans la recherche et dispose d'une spécialité personnelle qui fait la richesse de notre recherche clinique.

Nous avons créé un réseau de recherche et de collaborations national et international. C'est par exemple à Saint-Antoine que sont nés les traitements adjuvants modernes des cancers colorectaux, c'est-à-dire les traitements qui, après la chirurgie qui retire la tumeur, diminuent le risque de rechutes. Sont également nées des stratégies thérapeutiques dans le cancer colorectal métastatique, et dans le cancer du pancréas qui sont devenues des standards de prise en charge partout dans le monde.

La stratégie thérapeutique est aujourd'hui au centre de nos recherches : nous nous intéressons avant tout à la bonne séquence d'utilisation des médicaments dans une prise en charge personnalisée du cancer de chaque patient (biomarqueurs, analyse génétique, facteurs prédictifs d'efficacité des traitements, inclusion dans des essais thérapeutiques).

Pr Thierry André, Oncologue médical, Chef de service